A terre

Earth calls for metal

Earth calls for metal?

 


Fonte des glaces,
fonte des cerveaux,
fonte d'oublis si obus
obtus
quand les années passent
de peines insensées,
quand l'espoir tambourine
à grosses gouttes à la fenêtre
du souvenir.

A terre, décomposé.e,
en devenir de terreau
d'arbres de demain.
Je ne me relèverai 
sans doute jamais plus
pour les cimes, la verticale,
mais d'autres le feront.
Mon cœur se consume
sans feu, de joie.
Personne n'est irremplaçable
et c'est très bien comme ça
pour le retour de nos demains.

A un hiver de vie,
vient le printemps de rêves oubliés.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s