ouestu

 

 

 

Suite

Dormir la lune dans un œil et le soleil dans l’autre
Un amour dans la bouche un bel oiseau dans les chevaux
Parée comme les champs les bois les routes et la mer
Belle et parée comme le tour du monde.

Fuis à travers le paysage
Parmi les branches de fumée et tous les fruits du vent
Jambes de pierre aux bas de sable
Prise à la taille à tous les muscles de rivière
Et le dernier souci sur un visage transformé.

– Paul Eluard

 

 

 

Cadre de la femme-coffre aimante
Cadre de la femme-coffre aimante (2005 – 2006)

 

 

 

boomerang

 

 

Je te prie de bien vouloir m’en vouloir,
et de le faire bien.
Posément, justement, décemment,
compréhensiblement.
Ce que tu veux, comme tu veux,
mais fais-le bien.
Je suis fatigué.e de m’excuser et j’ai faim.
Je ne suis toujours pas une chose
+ ni une cible +
qui peut être chaud.e ou froid.e
alors qu’elle est, bien sûr, dans l’avoir.
Elle a. Chaud ou froid. La “chose”.

Je te prie de bien vouloir m’en vouloir,
et de le faire bien.

 

 

boomerang

 

 

 

L'apparition de la Madonna
L’apparition de la Madonna (2005 – 2006)