Tof

 

 

 

“Le pardon, s’il y en a, ne doit et ne peut pardonner que l’impardonnable, l’inexpiable – et donc faire l’impossible. Pardonner le pardonnable, le véniel, l’excusable, ce qu’on peut toujours pardonner, ce n’est pas pardonner.”

– Jacques Derrida (Le Pardon)

 

 

 

2

 

 

 

Tof (chouette – super – top, in Nederlands). Une balade à Paris.

Épargnez-nous de cruauté amoureuse.

Les Carmélites chantent aux complies* comme des ciels bleus d’hiver à Montmartre. Une chaise pliable sur un toit de voiture se cherche la nuit. La Seine est haute. A quai, on trouve des trottinettes repêchées et des arbres blessés qui cicatrisent des mots doux pour certain.e.s. Notre-Dame se remet, peu à peu, derrière des barbelés.

Winston Churchill n’en finit pas de ne pas laisser tomber.

On dort, on marche, on pense, on cause. Qu’on laisse un caddy pour garder une ruelle et l’emballage s’y alourdit. Des ombres, des envols. On ne veut plus de féminicides. La Tour Eiffel ne voit pas de colombe piégée pendant qu’on tourne en rond autour d’un carrousel. Burn-out? Que les flammes-en-soi se rallument.

La lune se fait pleine et fait de l’effet.

 

 

 

 

 

* complies: https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/complies/17708

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by chameleoniantimes

Chameleonian Times, works by Helene Vanderhulst

%d bloggers like this: