didaskalia

 

 

 

 

 

 

“Au premier regard, tu ne le vois pas, l’éclat des armes et des héros t’aveugle. Mais dans la pénombre de la réflexion apparaît une Iliade à laquelle tu ne t’attendais pas. Je veux dire: le côté féminin de l’Iliade. Ce sont souvent les femmes qui énoncent, de façon directe, le désir de paix. Reléguées en marge du combat, elles incarnent l’hypothèse obstinée et quasi clandestine d’une civilisation autre, libérée des devoirs de la guerre. Elles sont convaincues qu’on pourrait vivre autrement, et elles le disent.”

– Alessandro Baricco (Homère, Iliade)

 

Plus loin, dans le texte, Alessandro Baricco parle d’une clarté “didascalique”, où “deux mondes possibles sont face à face, et chacun a ses raisons”, quand Andromaque demande la paix au héros et combattant Hector.

Didascalique… ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur un nouveau mot, significatif.

 

 

Didascalie: nom féminin

(grec didaskalia, enseignement)

Dans le théâtre antique, indication donnée à un acteur par l’auteur sur son manuscrit.

- Larousse

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, en 2020, on est “en guerre”, involontaire. Cloîtrés chez soi par solidarité pour les anciens et les plus vulnérables à un virus nouveau venu sur la scène de nos peurs.

Des pensées vont vers des héros ordinaires sans armes, dont certains ont été vus en Chine avant qu’on ait à s’éviter ici aussi, à des milliers de kilomètres, par… solidarité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by chameleoniantimes

Chameleonian Times, works by Helene Vanderhulst

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: