Dans la ronde du temps




des perles de pluies s’amassent
au bord des rivages cristallins
des yeux
Le nuage explose d’un lent
hurlement
Il pleut sur nos joues
d’apathiques empathiques
comme dans un film à l’eau
de rose

Les pétales s’envolent
d’hiver à venir
et dansent avec les feuilles
illusoirement à l’avance
Histoire de ne laisser tomber
personne
dans la ronde du temps





"Posez-vous sans vous fixer."

- Götsangpa


Published by chameleoniantimes

Chameleonian Times, works by Helene Vanderhulst

%d bloggers like this: