catastrophe

catastrophe

si on avait peur d’en mourir
ou qu’ils fuient sans nous toucher longtemps
on cacherait les états poétiques dans le calme
d’un moment au cœur du nid
où l’on dépose et se pose
en tendresses protégées

Avant de tout partager


Les intermédiaires entre les sont de ta bouche
Et les êtres de mes oreilles
S’évanouissent comme un mauvais rêve
En regardant le ciel bleu
Le flou se dissipe et nous sommes,
sans mots


“Les objets physiques n’existent pas dans l’espace mais possèdent une étendue spatiale. Ainsi, le concept d’espace vide perd son sens.”

– Albert Einstein

Published by chameleoniantimes

Chameleonian Times, works by Helene Vanderhulst

<span>%d</span> bloggers like this: