turboban



  Si il y avait un premier soir,
   j'aimerais le passer avec toi.

  Dans les lignes d'impressions inconnues, une cruelle princesse
   t'a brisé le cœur en bleu. Elle se badigeonnait de crème,
   enturbannée, pendant que tu pleurais sous la douche. De glace, 
   ton corps devenu métal froid. Elle s'aimait beaucoup, te 
   supportait parce que tu tenais à une attache.  
  Dans les lignes de pensées, c'est du passé. Parfois encore mal 
   passé.
  Si il y avait un premier soir, ce soir,
   j'aimerais le passer avec toi. 

  Au galop. Que le ciel s'étoile avec ou sans vous, nous. 


 

 

This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s