archaïquement cordial

 

 

   “Faire contre mauvaise fortune bon cœur.”

– Anonyme sagesse populaire (et probable recette contre attaques cardiaques)

 

 

 

 

This slideshow requires JavaScript.

 


 Derrière les carapaces du temps, l'oignon est en robes.
 Tu voulais voir le sens à travers le chaos? 
 ... et tu ne vois plus rien que les tenailles qui enserrent ton coeur*.
 Le réveil a un goût de cauchemar, de délimitation de frontières.
 Tout est possible. Maintenant, le spectre instructuré fatigue. 
 Ce chaos n'a rien de libre, c'est juste des inversions de règles. 
 Des bluffs, des mensonges, des écueils. Tout aurait pu, rien. 
 Devenir, reflet d'aujourd'hui. Rugosité de vivre, sentie à travers la voix. 
 Toutes ces solitudes enchevêtrées.

 Miasmes cristallisés, ouvertures lumineuses, on se hisse. 
 
 

 

 

 

 

 

Version de 2018, mise à jour.

* https://www.scienceshumaines.com/ruminations-mentales-et-tourments-interieurs_fr_14539.html

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s